Navigation arrowRetour à l'accueil du blog
Navigation arrow
Service Client
5 questions-réponses sur la manière de gérer les débordements en centre d’appels

5 questions-réponses sur la manière de gérer les débordements en centre d’appels

1/3/2022
• 3 min

Le débordement survient lorsque le volume des appels entrants ne parvient plus à être traité par votre plateforme téléphonique. Pics d’activité, baisse de productivité, situation de crise : peu importe les raisons, vous devez réfléchir à une parade en amont.

L’une des possibilités consiste à faire appel à un service de débordement extérieur pour suppléer vos équipes quand le rythme n’est plus gérable. Vous avez des questions sur le sujet. Nous avons les réponses !

SOMMAIRE :

  1.  Qu’est-ce qu’un débordement d’appels ?
  2.  Quelles sont les raisons d’un débordement d’appels ?
  3.  Quelles sont les conséquences d’un débordement d’appels ?
  4.  Comment gérer ces débordements d’appels ?
  5.  Pourquoi l’externalisation est-elle la solution pour gérer les débordements ?


1. Qu’est-ce qu’un débordement d’appels ?

Un débordement est une période durant laquelle les agents d’un call center ne peuvent faire face à des flux d’appels entrants trop importants. Les ressources habituelles de l’entreprise, humaines ou techniques, sont dépassées. 

La conséquence est immédiate : ne pas réussir à faire face au volume d’appels entrants, ce sont des équipes sous tension qui s’épuisent et des clients qui s’impatientent et s’agacent.

À lire aussi
Vous désirez en savoir plus sur la façon de mesurer la qualité de votre service client? Consultez notre article définissant les 7 indicateurs à piloter (temps de lecture 5 minutes).


2. Quelles sont les raisons d’un débordement d’appels ?

Les causes d’un afflux massif d’appels entrants peuvent avoir des origines différentes :

  • Un imprévu, par exemple une panne technique, peut provoquer de nombreux appels de clients mécontents ou ne comprenant pas ce qu’il se passe. 
  • Un effet de saisonnalité mal comptabilisé dans le prévisionnel entraîne un pic de l’activité à certains moments de l’année, une situation que l’effectif prévu n’arrive pas à endiguer.
  • Une hausse de l’activité ponctuelle déclenchée par le lancement d’un nouveau produit ou d’une campagne marketing crée une vague d’appels entrants qui, là encore, non anticipée aboutit à un engorgement du call center. 
  • Une productivité plus faible que celle estimée au départ allonge la file d’attente finissant par déborder.


3. Quelles sont les conséquences d’un débordement d’appels ?

Une mauvaise gestion d’un débordement conduit à plusieurs effets négatifs :

  • Les clients sont mécontents avec une mauvaise expérience client qui peut les détourner de votre marque et de vos produits 
  • Une perte de revenus suite à des opportunités commerciales ratées, puisque certains appels ne seront jamais décrochés 
  • Un épuisement des agents, bousculés par un volume d’appels trop important à traiter, ce qui peut aboutir à une baisse de leur productivité, un affaissement de la qualité de leur réponse, une démotivation et un turn-over 
  • La création d’une boucle itérative, les appels non décrochés entraînant de futurs appels, ce qui contribue à maintenir l’engorgement et prolonge la période de débordement.


4. Comment gérer ces débordements d’appels ?

La gestion des débordements dans un centre d’appels s’appuie sur plusieurs solutions :

  • Le dimensionnement du call center construit à partir d’un bon prévisionnel des appels, tenant compte aussi bien de la saisonnalité que de la productivité des agents 
  • L’externalisation d’une partie de son centre d’appels afin de faire face aux pics d’activité prévus ou non 
  • La mise en place d’un service vocal interactif (SVI) efficace pour optimiser les files d’attente et le routage des appels entrants 
  • L’automatisation de certains process avec l’intégration d’outils comme le chatbot vocal ou un dispositif de call back pour ne pas pénaliser l’expérience client lors de l’appel.


5. Pourquoi l’externalisation est-elle la solution pour gérer les débordements ?

Faire appel à un prestataire externe pour son centre d’appels offre une meilleure réactivité et une flexibilité plus appréciable. L’entreprise n’a pas à conduire les recrutements ou les campagnes de formation en urgence en cas de situation de crise. 

Le call center externalisé épaule les équipes internes et intervient avec réactivité en cas d’imprévus. L’entreprise réduit aussi ses coûts lors de périodes d’activités intenses. L’externalisation permet enfin de compter sur des équipes compétentes et un management expérimenté, même si tout le succès réside dans l’art de piloter cette collaboration. 

À lire aussi
Comment piloter efficacement votre centre de contacts externe ?

La gestion des débordements d’un call center fait partie des impondérables pour une entreprise. L’opération est délicate et peut rapidement tourner au désastre. Si aucune stratégie n’est élaborée en amont, le lien avec vos clients s’abîme et le chiffre d’affaires se dégrade

Le conseil call of success
Pouvoir externaliser une partie de l’activité de son centre d’appels permet de gagner en réactivité et en flexibilité. L’essentiel est donc d’avoir un bon prévisionnel pour répartir le travail entre les équipes afin que les appels entrants soient bien traités et que la satisfaction client respecte les objectifs.


Vous voulez échanger sur la solution d’externalisation de votre call center?
Parlez-en avec un expert !

 

À lire aussi
Découvrez les 6 astuces pour réussir le pilotage de votre centre d'appels externalisé

À lire aussi

Du thème Service Client

Restez informé avec

La newsletter Call Of Success

SUIVEZ NOUS SUR
Des centaines d’articles et ressources pour vous aider à accélérer votre business et service client. 1 seule news par mois, zéro spam.